Agnès BONJEAN, piano et chef de chant

Agnès BONJEAN est titulaire des diplômes d’état d’accompagnement et de professeur de piano, ainsi que d’un master 2 (Art du Récital) de l’université de Paris III. Elle est accompagnatrice au conservatoire municipal du 18ème arrondissement de Paris pour les classes de chant de Sophie HERVÉ et Catherine DUNE et pour les classes instrumentales.
Elle se produit régulièrement au sein de l’ensemble Pyxis, en soliste et dans des spectacles avec des  chanteurs.

Wim HOOGEWERF, guitare

Wim HOOGEWERF a fait des études musicales complètes au Conservatoire National Supérieur d’Amsterdam où il a obtenu un Premier Prix de guitare à l’unanimité dans la classe de Dick Visser. Il a ensuite perfectionné son jeu avec Oscar Cáceres et Betho Davezac à Paris et chez Per Olof Johnson au Conservatoire Royal de Copenhague.

Son répertoire, particulièrement étendu, comprend aussi bien des œuvres classiques que des compositions plus contemporaines, dont il a écrit un bon nombre d’entre elles. Joueur de luth arabe accompli, il porte également un vif intérêt à la musique arabo-andalouse et à celle du Proche-Orient.

Quant il ne joue pas en soliste, il se produit au sein d’orchestres et ensembles comme l’Orchestre de Paris, l’Ensemble Intercontemporain, sous la direction de chefs tels Seiji Ozawa, Emmanuel Krivine, Tugan Sokhiev, Il a également tourné avec le MerceCunningham Dance Company et a accompagné des chanteuses telles Anne Sylvestre ou Grace Bumbry. Le CD « Histoires de fado », paru en 2014, le présente entouré par la chanteuse Miriam Ruggieri et le mandoliniste Ricardo Sandoval. Après son concert au Carnegie Recital Hall de New York, le New York Times lui fit une critique particulièrement élogieuse en le qualifiant de « guitarist of uncommon skill, dignity and enterprise ».

Wim Hoogewerf est professeur titulaire au Conservatoire de rayonnement départemental (CRD) de Montreuil-sous-Bois

Nicolas VALLETTE, flûte

Nicolas VALLETTE s’intéresse particulièrement à la musique de son temps, jouant avec divers ensembles comme l’Ensemble Stravinsky, l’Atelier Musical de Touraine (ATMusica), l’ensemble Ars Nova, l’Ensemble Pyxis, qu’il fonde en 2002, etc… Il crée alors des œuvres de J. L. Campana, M. Matalon, V. Ibarra, D. D’Adamo, Ph. Leroux, B. Mantovani, Y. Maresz, G. Pesson, etc. Il joue aussi des partitions fondatrices du répertoire du XXe siècle comme Trois poèmes de Mallarmé de M. Ravel, Pierrot Lunaire et Kammersymphonie d’A. Schoenberg, Derives de P. Boulez, Sequenza et Folk songs de L. Berio et enregistre Vermont Counterpoint de S. Reich, ainsi que des œuvres de F. Narboni et D. Lemaître, Ph. Hurel, G. Ligeti, T. Murail etc. Depuis quelques années il approfondit le répertoire flûte et piano avec Agnès Bonjean. Il joue également dans diverses formations, du duo au quintette. Il a étudié la flûte, la musique de chambre et la pédagogie à l’École Normale de Paris, au Conservatoire de Saint Maur et au CNSM de Paris, le traverso et la musique ancienne auprès de Philippe Allain-Dupré et François Lazarevitch. Il est diplômé du Conservatoire de Versailles. Titulaire du Diplôme d’Etat et du Certificat d’Aptitude obtenu au CNSM de Paris, il est actuellement professeur au conservatoire de Montreuil. Il joue en Norvège, Taiwan, Mexique, Turquie, Egypte, Maroc, Danemark, Chypre etc.

Grégoire CATELIN, violoncelle

Grégoire Catelin – violoncelliste
Né à Paris en 1977, il a pour professeurs le violoncelliste tchèque Kveta Reznicek puis les violoncellistes Thérèse Pollet à Paris et Lluis Claret à l’Ecole Supérieure de musique de Catalogne à Barcelone.
Après des études d’architecture, il se tourne vers la musique et obtient un D.E. d’enseignement du violoncelle. Il a la chance de rencontrer dans son parcours les compositeurs Noël Lee, Michel Merlet, Elzbieta Sikora, Jesus Navarro, Cédric Despalin… Son goût pour des univers musicaux très différents l’amène à travailler avec des personnalités de tous horizons : il se produit régulièrement en récital avec les pianistes Tomohiro Hatta, Etté Kim, Knut Jacques, Simon Carlevaris ; en trio avec Ching-Yun Tu et Philippa Neuteboom ; mais aussi des musiciens malgaches Lalatiana (3 albums – 2008, 2012 et début 2017, tournée à Madagascar en 2012) et Erik Manana (Concert à l’Olympia en 2011) Il joue avec le guitariste brésilien Rômulo Gonçalvès (album « Brasa Ocre » paru en 2013), avec le Jean Lapouge Trio (2 albums : « Plein air » en 2014, « Hongrois » – parution en mars 2017, concerts « déssinés » avec le dessinateur Guillaume Trouillard) et le SandJazz Quartet (album salué par FIP). Il forme un duo depuis 2011 avec la pianiste Philippa Neuteboom autour du répertoire, de la création contemporaine, et du croisement avec d’autres disciplines artistiques (finalistes du Concours « Humanis – Musique au Centre » – 2015).
Il enseigne actuellement au conservatoire de Montreuil (93)
Olivier KASPAR, alto

Olivier KASPAR a fait ses premières études musicales à Angers, sa ville de naissance.

Au CNSM de Paris, il étudie l’alto, l’harmonie, le contrepoint, la fugue, l’analyse, l’orchestration et la direction d’orchestre. Il y obtient quatre premiers et deux seconds prix et effectue, en outre, un cycle de perfectionnement en musique de chambre.

Instrumentiste, il fut soliste de différentes formations (Ensemble Instrumental de Grenoble, Orchestre Symphonique Français), et membre de l’Orchestre des Jeunes de la Communauté Européenne. 

Titulaire du Certificat d’aptitude, il a enseigné l’alto au CRD d’Auxerre, aux conservatoires municipaux de Paris. Il enseigne aujourd’hui au CRD de Montreuil.

Compositeur, son catalogue se compose d’une soixantaine d’œuvres explorant tous les genres musicaux ; sa résidence à la Casa Velasquez à Madrid (1995-1997) lui a permis d’écrire son premier opéra « L’Annonce faite à Marie ».

Il enseigne également l’orchestration (entre autres au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon de 1999 à 2006), ainsi que la direction d’orchestre au CRR de Saint-Maur.

ANIMATEURS BAFA

Aurélien ADHUMEAU, Animation

Actuellement Chef de chœur et Chanteur, Aurélien ADHUMEAU débute le chant et le piano au sein de la Maîtrise de l’Institut Musical de Vendée, avec Philippe MAZE et Odile AMOSSE. Passionné de musique, il continu son apprentissage au Conservatoire et à l’Université de Poitiers, où il obtient une licence de Musicologie. Il intègre, en 2016, la classe de Direction de Chœur, de Marc KOROVITCH, au CRR de Paris, ainsi que le Conservatoire du XVIIIe arrondissement dans lequel il se perfectionne en Chant Lyrique auprès de Sophie HERVE.

Aurélien se produit régulièrement sur scène. Notamment dans la Vie Parisienne et La Belle Hélène d’Offenbach, Marie-Magdeleine de Massenet, Le Dialogue des Carmélites de Poulenc, La Belle de Cadix de Lopez ou bien Carmen de Bizet. Ainsi qu’en chœur avec les Cantates de Bach, Le Messie d’Haendel, les Stabat Mater de Poulenc et Duruflé, les Requiemde Mozart, Fauré, Duruflé,…. en tant que chanteur ou chef de chœur.

Il dirige actuellement à Paris, les chœurs du Centre Foranim ainsi que les chœurs des Conservatoires Mozart et Charpentier.

Andréa ADHUMEAU-GAZEAU, animation, chant

Andréa ADHUMEAU GAZEAU

Actuellement en Cycle Spécialisé de chant lyrique dans la classe de Sophie Hervé, Andréa GAZEAU débute son parcours musical par le piano en Ecole de Musique où elle intègre également les chœurs d’enfants et de jeunes filles.
Elle obient ensuite son Baccalauréat littéraire spécialité Musique en 2011 avant de se diriger vers une licence de Musique et Musicologie à l’Université de Poitiers qu’elle obtient en 2014.
En parallèle de ses études universitaires, elle se tourne vers le chant lyrique. Elle se produit régulièrement sur scène.
Aussi cheffe de chœur, Andréa s’est perfectionnée dans les classes de direction de chœur de Claire-Marie Mille au Conservatoire de Poitiers et d’Ariel Alonso au Conservatoire du XVIIIe arrondissement de Paris.
Elle enseigne auprès d’un public varié (enfants, adultes, chef de chœur et professeur de chant).
Sa pédagogie axe le travail du chant lyrique sur une approche kinesthésique et physiologique de la voix. Alliant le corps et l’esprit, la voix permet une conscience golbale du geste vocal, qu’elle soit chantée ou parlée.